0

SERVICE CLIENT : 04.42.62.18.18 - Du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00 (coût d'un appel local)

Symboles dans l'Histoire

Sandale royale en cuir et or :

Pendant très longtemps, la chaussure, plus que toute autre partie du vêtement, a présenté et a été chargée de symboles très importants : symbole de richesse, symbole de puissance, symboles magiques et religieux, de cultes et de rites.
Déjà, 3000 ans avant Jésus-Christ, la chaussure est d’abord le privilège des Pharaons et des Hauts Dignitaires. Elle revêt en Egypte un caractère hautement symbolique. Un serviteur « Porte-Sandales » marche derrière le souverain, quelques pas derrière lui, les sandales royales posées sur son avant-bras… "Insignes de Noblesse".
Dans l’ancienne Egypte, les femmes marchaient pieds nus. Le Calife Hakem, fondateur de la religion des Druzes, défendit aux cordonniers égyptiens, sous peine de mort, de fabriquer des souliers ou d’autres chaussures pour les femmes.
Une coutume venue de la nuit des temps a fait considérer l’offrande de la chaussure comme la ratification sans appel de la conclusion soit d’un mariage, soit d’un marché.
Chez les Hébreux, la chaussure jouait un rôle important. Celui d’entre eux qui voulait vendre quelque chose ôtait son soulier et le remettait à l’acquéreur… C’était un signe du transfert de la propriété. Un peu plus tard, l’on portait suspendu au cou ou au poignet de petites chaussures de bronze considérées comme porte-bonheur.
Chez les Romains, les règles élémentaires du savoir–vivre exigeaient qu’on changeât de chaussures en arrivant chez un hôte. Garder ses souliers de marche dénotait un manque évident de civilité, à tel point que les citoyens de haut rang faisaient porter leurs sandales au domicile de celui qui les avait conviés à un festin, les moins fortunés se contentant de les emporter avec eux.

FANNY VOUS RECOMMANDE < >
https://www.fanny-chaussures.com/osez-les-sneakers-avec-une-jupe.html




REFRESH