0

SERVICE CLIENT : 04.42.62.18.18 - Du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00 (coût d'un appel local)

Avant l'arrivée du talon

Avant l’arrivée du talon :

Les chaussures portées sous le règne de François 1er (1494-1547) conservent la forme très élargie, mais dans des proportions plus modestes qu’au début du siècle. La mode des « Crevés » alors en plein essor pour le costume, se transporta jusque sur les souliers.
Ces « Escafignons » toujours très décolletés, dits aussi « Eschappins » étaient tailladés sur l’empeigne, moins pour procurer au pied plus d’aisance que pour laisser voir, à travers les crevés, le tissu précieux des bas blanc ou de couleur.
 

Le soulier à « cric » ou « pont-levis » :

Avant Henri IV, les chaussures d’homme étaient sans talons. C’est sous le règne de celui-ci (1589-1610) que l’on vit apparaître les talons, laissant un vide sous la semelle (cambrure). On les appela souliers à « pont-levis » ou souliers à « cric ». Si l’on en croit le roman d’Agrippa d’Aubigné, « Le Baron de Fenestre » le nom de cric leur fut attribué du fait du bruit qu’ils faisaient.

Henri IV lui-même imagina de longues bottes molles en cuir de Russie ; elles prirent le nom de « ROUSSI ».


FANNY VOUS RECOMMANDE < >
https://www.fanny-chaussures.com/avant-l-arrivee-du-talon.html




REFRESH